Doc produitsMenu

Installation de MongoDB dans un serveur

Votre instance de Coveo doit avoir accès à une base de données MongoDB lorsque vous souhaitez activer la fonctionnalité de raccourcissement d'URL (voir À propos du raccourcissement d'URL).

MongoDB prend en charge l'authentification de base, ce qui vous permet de sécuriser l'accès à la base de données. À moins que vous installiez MongoDB dans un environnement sécurisé, il est conseillé d'activer l'authentification MongoDB et de créer et se connecter avec un utilisateur MongoDB qui possède des permissions de lecture et d'écriture dans la base de données.

Note : Lorsque vous choisissez d'utiliser la sécurité basée sur les utilisateurs, vous devez inclure le nom d'utilisateur et le mot de passe dans la chaîne de connexion (voir Activation de la base de données de raccourcissement d'URL). Tel que décrit dans la procédure suivante, vous activez l'authentification MongoDB en incluant l'option --auth lorsque vous enregistrez le service MongoDB.

Pour installer MongoDB dans un serveur

  1. À l'aide d'un compte d'administrateur, connectez-vous au serveur sur lequel vous souhaitez installer MongoDB comme service Windows.

  2. Téléchargez la dernière version de MongoDB pour Windows (voir le document MongoDB Downloads).

    Note : Dans un serveur 64 bits, il est conseillé d'installer la version 64 bits de MongoDB pour surmonter la limite de taille de 2 Go pour la base de données dans la version 32 bits (voir le document 32-bit limitations).

  3. Décompressez la trousse binaire téléchargée vers l'emplacement de votre choix.

    Exemple : Décompressez C:\Program Files\mongodb-win32-x86_64-2.0.2 et renommez à C:\Program Files\mongodb pour avoir un nom de dossier qui est indépendant de la version.

  4. Créez le dossier où MongoDB va enregistrer des données :

    • Créez le dossier par défaut [Same_Drive]\data\db.

      Exemple : C:\data\db\

      OU

    • Créez un dossier personnalisé de votre choix. Dans ce cas, vous devez utiliser l'option --dbpath pour spécifier le dossier de base de données où vous enregistrez le service MongoDB.

      Exemple : Créez le dossier D:\MongoDB\.

  5. Lorsque vous choisissez d'activer l'authentification MongoDB, créez un ou plusieurs utilisateurs MongoDB que vous utiliserez afin d'accéder à une ou plusieurs bases de données.

    Note : Un utilisateur MongoDB possède des permissions de lecture et d'écriture pour la base de données à laquelle il est ajouté.

    1. Démarrez l'interpréteur de commandes interactif MongoDB en exécutant le fichier [MongoDB_Path]\bin\mongo.exe.

      Exemple : À l'aide de Windows Explorer, double-cliquez sur le fichier C:\Program Files\mongodb\bin\mongo.exe.

    2. Dans l'interpréteur de commandes interactif MongoDB, si ce n'est pas déjà fait, basculez d'abord vers la base de données admin et créez un compte d'administrateur.

      Exemple : Pour basculer vers la base de données admin et créer un utilisateur administrateur nommé admin avec le mot de passe adminpassword, tapez les commandes suivantes :
      > use admin
      > db.addUser("admin", "adminpassword")  
    3. Si vous n'êtes pas déjà authentifié, ouvrez une session en tant qu'administrateur.

      Exemple :
      > db.auth("admin", "adminpassword")
    4. Créez l'utilisateur normal pour une base de données nouvelle ou existante qui sera utilisée par la Plateforme Coveo.

      Exemple : Pour créer la base de données URLShortener et créer un utilisateur normal nommé MyCoveoUser avec le mot de passe MyPassword pour cette base de données, tapez les commandes suivantes :
      > use URLShortener
      > db.addUser("MyCoveoUser", "MyPassword")  

    Note : Référez-vous à la documentation MongoDB si vous avez besoin de plus d'informations sur l'authentification (voir le document MongoDB Configuring Authentication and Security).

  6. Enregistrez MongoDB en tant que service Windows :

    1. Ouvrez une invite de ligne de commande (sur la barre de tâches Windows, sélectionnez Démarrer, tapez cmd, puis appuyez sur enter).

    2. Changez la trajectoire vers le dossier d'installation MongoDB.

      Exemple : Dans l'invite de ligne de commande, tapez : cd \Program Files\MongoDB\bin

    3. Entrez la commande suivante :

      mongod --install --serviceName "MongoDB" [--dbpath [MongoDB_Folder]] [--logpath [MongoDB_Log_File]] [--auth]

      où :

      • vous incluez l'option --dbpath si vous souhaitez utiliser un dossier de base de données autre que celui par défaut. Remplacez [MongoDB_Folder] par le chemin d'accès désiré où MongoDB crée automatiquement les bases de données.

      • vous incluez l'option --logpath si vous souhaitez enregistrer les messages MongoDB dans un fichier journal. Remplacez [MongoDB_Log_File] par le chemin d'accès et le nom de fichier désirés, que MongoDB crée automatiquement. Si omis, MongoDB envoie des messages vers la sortie standard (stdout).

      • vous incluez l'option --auth si vous souhaitez activer l'authentification d'utilisateur, ce qui restreint l'accès uniquement aux utilisateurs définis dans MongoDB.

        Note : Vous devez ajouter au moins un utilisateur à partir de l'interpréteur de commandes interactif sur le localhost avant de démarrer le serveur avec authentification. Vous ne pouvez ajouter le premier utilisateur à partir d'une connexion qui n'est pas locale avec respect à mongod.

      Exemple : La commande suivante enregistre MongoDB en tant que service Windows qui acceptera uniquement les connexions des utilisateurs authentifiés :
      mongod --install --serviceName "MongoDB" --dbpath D:\MongoDB --logpath D:\MongoDB\MongoDB.log --auth
  7. Toujours dans l'invite de ligne de commande, démarrez le service en tapant la commande suivante :

    net start MongoDB

    Note : Le service MongoDB démarrera automatiquement dans de futurs démarrages de serveur.

Prochaines étapes?

Activez les fonctionnalités de base de données facultatives que vous désirez (voir Activation de la base de données de raccourcissement d'URL).